Découvrez le film – documentaire Vague Citoyenne

Vague-VISUEL-webVAGUE CITOYENNE, DE QUOI ÇA PARLE ?

Vague Citoyenne est comme l’eau, tombe du ciel, coule, s’infiltre et gonfle les flots.

L’eau est à qui ? À l’État, aux politiques, aux multinationales, aux financiers qui cherchent à se l’approprier, ou bien… à nous toutes et tous ? Des femmes et des hommes, en une déferlante citoyenne, réclament leur simple droit vital. L’eau. En France. Berceau des marchands mondiaux de ce bien commun.

Ce film les suit pendant six années et nous plonge dans le bain des militants de l’eau, de leurs actions coup-de-poing et dans les méandres de la justice française. Les multinationales n’hésitent pas à user de procédés d’un autre âge, dignes de films d’espionnage pour décrédibiliser le mouvement. Une véritable guerre est déclarée. Face à la voix dominante de l’argent, d’autres voix s’élèvent. Ces luttes du quotidien et leurs victoires érodent, vague après vague, le pouvoir des puissants de l’eau.

VAGUE CITOYENNE PREND LE LARGE

Ce combat de David contre Goliath oppose les multinationales de l’eau aux associations, collectifs, élus et plus largement tous les citoyens sensibles à une gestion plus juste et plus démocratique de ce bien commun. L’eau pour tous, à tous.

Contemporain, Vague Citoyenne ne se contente pas d’exposer les problématiques liées à l’eau et à sa gestion. C’est aussi le récit de personnages lumineux, sans cesse en mouvement, portés par leurs convictions, dans le respect constant de l’autre : les rencontres de part le monde, les échanges d’expertises, de pratiques et de modes d’actions, viennent alimenter le mouvement tout entier. Les barrières partisanes et identitaires se dissolvent. Le film pose la démonstration vivante de la force du collectif.

Ces militants de l’eau apprennent, s’adaptent à leurs adversaires. Les champs d’actions sont vastes et demandent des expertises pointues. Au fur et à mesure, le spectateur suit le cheminement des protagonistes vers différentes formes de militantismes jusqu’à la désobéissance civile comme moyen pour s’opposer aux lois et aux conditions injustes et infondées imposées par les multinationales françaises : Véolia, Suez et la SAUR. La vague citoyenne est en marche.

Le film met en lumière l’utilité du contre-pouvoir citoyen qui en influant les mentalités impulse une vision plus juste et va jusqu’à modifier les lois.

Pour la première fois, un film aborde les problématiques de l’eau sous l’angle de la société civile et permet de prendre conscience de l’utilité des contre-pouvoirs citoyens puisqu’ils font évoluer les mentalités et influent sur les choix de société de demain.

VAGUE CITOYENNE, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Vague Citoyenne est un patchwork entre documentaire d’enquête et cinéma vérité, entretiens posés et tranches de vies filmées sans concession ni arrangement avec le réel. Les protagonistes grandissent dans ce récit parsemé de déceptions, de joies, d’échecs et… de succès ! Vague Citoyenne est résolument optimiste, porteur d’espoir.

LA RENCONTRE AVEC LE PUBLIC

Le film est très bien accueilli. Les messages sont compris. L’objectif de sensibilisation aux problématiques de l’eau est atteint. Son espoir et sa gaieté contaminent. L’empathie pour les personnages est réelle. Il répond clairement à une attente du public car le citoyen d’aujourd’hui désire être concerté sur les choix de société.

Le film touche un public varié, tous âges et catégories professionnelles confondus.

LES THÉMATIQUES DU FILM

L’étendue des thématiques permet de toucher un large éventail d’associations militantes, comme de citoyens, susceptibles de porter le film.

Environnement -Citoyenneté – Démocratie participative -Désobéissance civile – Gaz de schiste – Vivre ensemble – Contre-pouvoir citoyen – Financiarisation du vivant

ANCRAGE DANS L’ACTUALITE

De nombreux enjeux mis en lumière dans Vague Citoyenne sont au cœur de l’actualité :

La récente loi Brottes pour l’interdiction des coupures d’eau par les opérateurs, initiée par les protagonistes du film, n’est toujours pas respectée. France Libertés avec Emmanuel Poilane et la Coordination Eau Ile de France avec Jean-Claude Oliva ont gagné tous leurs procès contre les opérateurs français. Quelques députés et sénateurs, poussés par le sénateur Cambon, ont même tenté d’annuler ou d’amoindrir la portée de la loi, sans succès. Seule la SAUR a dénoncé cette loi devant le conseil constitutionnel, pour être finalement déboutée le 29 mai 2015. La contestation de la société civile toujours vigilante, a réagi de vive voix pour se faire entendre. Pourtant la loi reste fragile face au lobbying opéré par de puissants acteurs économiques.

L’affaire révélée par Gérald Andrieux et Emmanuel Lévy, journalistes de Marianne, contée par Gabriel Amard dans le documentaire, où La Lyonnaise a mandaté un cabinet de lobbying, Vae Solis, pour discréditer la communication des élus œuvrant pour le retour en régie publique, devrait être jugée prochainement. Le procès risque d’être retentissant.

Vague Citoyenne regroupe, pour la première fois, la plupart des grands militants de l’eau, de plus en plus médiatisés de part leur actualité.

 EN EST LE FILM AUJOURD’HUI ?

Les Coordinations Eau Ile-de-France/Rhône-Alpes/PACA et Eau Bien Commun France, partenaires du film avec France Libertés, organisent quelques projections-débats dans plusieurs villes de France, à la rentrée 2016.

Une édition de DVDs avec des bonus est en cours.

Le sous-titrage dans plusieurs  langues est en cours de réalisation.

Faisons en sorte que le bouche à oreille fonctionne aussi grâce à la multiplicité des réseaux !

Pour en savoir plus sur le documentaire VAGUE CITOYENNE réalisé par François Guieu

Sitewww.vaguecitoyenne.org

 Facebook: ici

Twitter: vaguecitoyennelefilm‪@VagueLefilm

N’hésitez pas à prendre contact avec notre Coordination Eau Bien Commun Rhône-Alpes si vous souhaitez organiser une diffusion du documentaire Vague Citoyenne en cliaquant >>>ICI