Un livre à découvrir : (Biens) communs, quel avenir ?

indexPublié aux éditions Yves Michel, ce livre de Pierre Thomé nous propose une réflexion sur les communs. De quoi parle t-on ?  L’eau, l’air, la terre sont les biens de tous et non pas des marchandises appropriables. Pour autant à qui revient leur gestion ? Ce sont des biens publics ? collectifs ? A travers de nombreuses expériences dans le domaine de l’eau, l’agriculture, l’énergie, la santé, le livre nous invite à réfléchir sur le « faire en commun » et tente de proposer une définition pour les « communs ».  En effet, au-delà de leurs caractéristiques naturelles, ce qui rends ces biens « communs » c’est la manière dont on les gère collectivement, démocratiquement. C’est pourquoi, ce livre montre le lien fort entre ces expériences de « faire en commun » et l’économie sociale et solidaire. Dès lors, ces deux mondes se nourrissent. Les outils de l’ESS (association, SCOP, SCIC) s’avèrent utiles pour expérimenter une gestion en commun et dans le même temps la notion de « communs » permet de nourrir la dimension politique et transformatrice de l’ESS.

Les auteurs :

Pierre Thomé : ancien travailleur dans l’action sociale, il est actuellement chargé de mission auprès du Conseil général du Rhône pour évaluer les dispositifs d’accueil et de protection de l’enfance. Militant de l’ESS et du bien commun, il  a déjà publié aux mêmes éditions le livre : « Créateurs d’utopies, Démocratie, autogestion, économie sociale et solidaire » en 2012.

Jean Huet (auteur du chapitre 4) : chargé de mission SCIC à la confédération générale des SCOP. Il est l’auteur du livre « Vers une gestion coopérative de l’eau » (éd. Fondation Gabriel Péri, 2014).

Christian Laval (auteur de la préface) : professeur de sociologie à l’université Paris Ouest Nanterre à la Défense. Dernier ouvrage : « COMMUN. Essai sur la révolution au XXI siècle » (La Découverte, 2014).