Isère : la CAPI penche pour l’eau publique

Le lundi 13 juin, le collectif  « Eau Bien Public » de la Communauté d’Agglomération des Portes de l’Isère (CAPI) a organisé à Bourgouin-Jailleu une réunion publique en vue de la renégociation des contrats de distribution et d’assainissement de l’eau arrivant à terme le 30 avril 2018 dans la CAPI.

Dans une salle d’une capacité de 100 personnes pleine à craquer, les participants échangent et s’interrogent au sujet des futurs modes de gestion de l’eau dans cette agglomération à l’horizon 2018.

IMG_2213

Notre association était présente pour soutenir le jeune collectif, en proposant notamment l’intervention d’un des experts d’EBC France, Gabriel Amard.

Le collectif envisage d’organiser une audition publique contradictoire en présence de Gabriel Amard et Jacques Tcheng (ancien directeur de la régie de Grenoble) ainsi que des représentants de la SEMIDAO, SEM publique locale de gestion de l’eau et SDEI, filiale locale de la multinationale SUEZ. L’objectif sera de mettre en débat les différents modes de gestions de l’eau dès la rentrée du mois de Septembre, pour confronter les modes de gestion publique directe avec ceux d’une gestion déléguée de service public au privé.

Depuis lundi soir, dans l’objectif de préserver l’environnement, la ressource, le droit à l’eau et les deniers des usagers, la balance penche fortement à Bourgoin Jailleu dans le sens d’un retour en régie publique.

Lire l’article paru dans le Dauphiné Libéré le 14 juin, cliquez >>>ICI

Lire l’article de l’Essor du 4 juin 2016 revenant sur la réunion de constitution de ce collectif, cliquez >>>ICI

doc comm capi