Coupures d’eau : la Saur hors la loi et condamnée

Deux décisions de justice ont été rendues le 12 juillet 2016 au Tribunal de Versailles pour deux cas de coupures d’eau pour impayé. Le tribunal condamne la société SAUR à 11 000 euros de dommages et intérêts pour ces deux familles dans les Pyrénées-Atlantiques et en Seine et Marne.

La SAUR et Veolia sont à ce jour les distributeurs les plus condamnés par les tribunaux. Mois après mois, décision après décision, les grandes sociétés de l’eau sont condamnées parce qu’elles bafouent la loi. En violation totale de la loi Brottes, ces distributeurs continuent de couper l’eau à des familles.

>>>Lire la suite sur la site de la Coordination nationale ici