Archives de catégorie : Nos articles //EAU & CLIMAT

LEs articles

  • Table Ronde Débat // Mercredi 3 mai à 19H // MJC Villeurbanne
  • Après le pays de Gex, le Haut Bugey bouge pour l’eau publique

    Pour télécharger l’article en version PDF, cliquez >>>ICI

  • Les citoyens s’emparent de l’eau en région Rhône-Alpes

    Pour télécharger le flyers en version PDF, cliquez >>>ICI Pour plus d’informations, contactez nous en cliquant >>>ICI

  • Retrouvez EBC AURA à Primevere

    Du 3 au 5 mars 2017, EBC AURA sera présent au salon Primevère à Lyon en compagnie de l’association Santé Environnement en Rhône-Alpes. N’hésitez pas à venir nous rencontrer ou nous retrouver pour connaitre nos nouveaux projets et découvrir nos forums régionaux et le festival de l’eau que nous préparons en 2017 avec nos partenaires […]

  • L’agglomération de Bourgoin délibère pour le principe du retour de l’eau en régie publique

    Les élus de l’agglomération des portes de l’Isère (CAPI-Bourgoin) se sont prononcés le mardi 20 décembre pour la perspective d’une homogénéisation publique de l’eau dans toute l’agglomération (47 pour, 7 contre, 11 abstentions, 3 NPPV). Actuellement 3 régimes différents cohabitent sur le territoire de l’Agglomération avec une régie publique directe, une délégation à Suez, et […]

  • Nouveau centre de ressources pour l’eau, jeune et gratuit !

    Une bonne nouvelle pour finir l’année sous le signe du bien commun. Le nouveau centre de ressources en ligne www.jeunes.coordination-eau.fr donne accès à de nombreuses ressources multimédia et à des contenus inédits … le tout sous licence Créative Commons.

  • C’est gagné! Le projet de Center Parcs à Roybon est annullé.

    La Cour Administrative d’appel vient de trancher : l’arrêté préfectoral autorisant la construction du Center Parcs de Roybon est annulée, au titre de la loi sur l’eau, suite l’avis négatif de la commission d’enquête publique en juillet 2014. Ce projet portait grièvement atteinte aux ressources aquatiques de la région, impactant 110 à 120 hectares de […]

  • Une grande première en Europe.

    Le 17 novembre 2016, la Slovénie est devenue le premier pays en Europe (15ème pays au monde) à inscrire formellement le droit à une eau potable non privatisée dans sa Constitution. L’Assemblée nationale de Slovénie a adopté un amendement à sa Constitution pour inclure un nouvel article qui reconnaît le droit humain à l’eau. L’amendement […]

  • Lancement du nouveau centre de ressources multimédia

    Après deux ans de travail collectif, d’enquêtes et de recherches qui ont impliqué une centaine de jeunes européens autour du projet « Eau bien commun-domaine d’expertise des jeunes », nous avons le plaisir de présenter un nouveau centre de ressources multimédia, réalisé de façon collaborative pour nourrir l’expertise citoyenne et publique autour de l’eau bien commun. Vous […]

  • Enquête citoyenne sur la qualité de l’eau dans le Beaujolais

    Depuis plusieurs mois, le Collectif Eau bien commun Beaujolais mène l’enquête au sujet de la qualité de l’eau distribuée au robinet dans l’ancienne CAVIL (Villefranche, Limas, Gleizé et Arnas). Et il se trouve, qu’elle n’est pas toujours irréprochable. Quelquefois, des concentrations en pesticides (ou leurs produits de dégradation), dépassent les normes de potabilité. C’est un […]

En route vers la COP21: Forum jeunesse EAU et CLIMAT – PARIS

La Coordination Eau Bien Commun Rhône-Alpes et ses partenaires ORMAX et CeVI ont le plaisir de vous inviter au Forum Jeunesse Eau et Climat qui se déroulera à Paris du 3 au 8 décembre.

masqueWEB

Tu as entre 18 et 30 ans?

Participes au Forum Jeunesse Eau & Climat !

 A Paris du 3 au 8 décembre 2015 !

Continuer la lecture de En route vers la COP21: Forum jeunesse EAU et CLIMAT – PARIS

Le Rhône, un bien commun menacé

Notre emprise sur le vivant est indéniable et parfaitement bien illustrée par l’histoire du Rhône, fleuve charismatique, cher à nos lyonnais. Nos intervenants, géographes et naturalistes, nous ont raconté l’histoire de ce fleuve, afin de le redécouvrir, tant par sa dynamique que ses richesses naturelles, et de comprendre les enjeux de sa gestion dans un contexte de changement climatique.

Les chiffres et les pronostics sont édifiants. Entre autre, les scientifiques ont observés que la température du Rhône a augmenté de 1.3 à 3°C, entre 1977-1987 et 1988-1999, avec un impact des centrales évalué à 1.7°C. D’ici 2050-2060, les scenarios indiquent que les débits mensuels du Haut-Rhône (à Pougny-Lagnieu) seront 30% de moins élevés par rapport à la moyenne observée entre 1980-2011.

Ceci entrainerait de nombreuses conséquences dont la réduction du ruissellement affectant la production hydroélectrique, le réchauffement des eaux réduisant la capacité de production des centrales thermiques (nucléaires), un effet sur le tourisme et les stations en hiver, et enfin, une augmentation de la demande en eau en été: irrigation, loisirs, consommation individuelle, et de fait, une régulation accrue.

Nos châteaux d’eau sont menacés ! Les glaciers fondent ; les glaciers des Alpes ont perdu 30 à 50%  de leur surface et 50% de leur volume, et les zones humides disparaissent ; sur le Rhône, depuis 1930, 50 % des champs d’expansion le long du fleuve ont disparu (en raison de l’urbanisation, des remblaiements et endiguement). Conséquence : une crue majeure en 2003 à Arles a coûté plus d’un milliard d’euros !

Ces écosystèmes abritent également une grande biodiversité. En France, 100 % des amphibiens, 50 % des oiseaux et 30 % des espèces végétales rares et menacées dépendent des zones humides. Que deviendront le castor, la loutre, les libellules…des espèces emblématiques que nos actions poussent à disparaître de nos paysages ?

Heureusement, une lueur d’espoir subsiste avec la capacité d’adaptation des espèces… et nous, sans doute, une fois que nous serons prêts à laisser faire la nature. « Je rêve de plans de gestion avec une seule ligne : effacer les barrages et laisser faire » s’exclame Gilbert Cochet, professeur agrégée d’Université, géologue et naturaliste, et un des membres Fondateurs et membres du Conseil d’Administration du Fonds pour la conservation des rivières sauvages.

Faire évoluer nos pratiques pour préserver les écosystèmes qui nous rendent de nombreux services, en particulier face au changement climatique, partager les savoirs, développer les sciences participatives,… voilà les premières étapes à suivre pour partager ces biens communs.

« Avoir le bon exemple, avoir le courage d’entreprendre, oser changer l’ordre établi pour réconcilier l’homme et son environnement » tel a été le message de nos intervenants passionnants et passionnés, en faveur du Rhône, un bien commun menacé.


Texte issu de la conférence-débat organisée en partenariat avec le service Science et Société de l’Université de Lyon le samedi 10 octobre 2015 de 14h à 16h dans le Grand Amphi de l’Université de Lyon, 92 rue Pasteur, 69007 Lyon.

Les intervenants étaient

  • JP Bravard : Professeur émérite de géographie à l’Université Lumière-Lyon 2 et à l’Institut universitaire de France. De 2001 à 2008, il a été responsable scientifique de la Zone Atelier Bassin du Rhône (CNRS), qui fédère des équipes de recherche du bassin du Rhône pour mener à la fois une recherche fondamentale et une recherche appliquée sur le Rhône et ses affluents.
  • Julien Bouniol: Naturaliste spécialisé sur la faune et plus particulièrement sur les mammifères sauvages et les libellules. Chargé de missions veille écologique FRAPNA-Rhône.
  • Chrystelle Caton et Perrine Paris-Sidibé chargés de projets au Conservatoire des Espaces Naturels.
  • Gilbert Cochet, Agrégé d’Université, géologue et naturaliste.

Animé par V. Girard de CERA.

P1010839

Un mouvement tout frais… pour le climat !

La jeunesse apporte de la l’eau fraiche au débat climatique.
Nourris par la rencontre d’acteurs de terrain et d’alternatives concrètes dans 3 pays européens, les participants à notre projet jeunesse abordent la question climatique avec un regard novateur, décapant et impertinent : prochaine étape, la COP 21 à Paris, en décembre prochain. Les inscriptions sont ouvertes, n’en perdez pas une goutte !

Dans un cadre exceptionnel- le centre agro-écologique les
Amanins  dans la Drôme – en septembre dernier les participants à notre projet jeunesse ont donné vie à leur école d’été : ils ont endossé successivement les rôles d’observateurs, d’apprenants puis d’acteurs du changement pour une meilleure gestion de la ressource en eau, dans l’objectif d’apporter des réponses à la hauteur des enjeux climatiques actuels.

[easingslider id= »903″] Continuer la lecture de Un mouvement tout frais… pour le climat !