Archives de catégorie : Nos articles//PARTICIPATION CITOYENNE À LA GESTION DE L’EAU

L’eau s’invite dans les municipales!

KitDifficile de ne pas se mouiller! Un kit pour aiguiller les citoyens et leurs futurs élus a été élaboré par un collectif d’associations dont la Coordination eau Bien Commun Rhône-Alpes. Il est disponible en version numérique et papier et vous aidera à mobiliser vos candidats pendants ces municipales 2014.

Dans ce kit citoyen, vous trouverez les 15 propositions en faveur de l’eau bien commun. Vous pouvez, si vous le souhaitez, porter ces propositions auprès des candidat(e)s pour faire de l’eau un enjeu de la campagne des élections municipales.

Pour télécharger le Kit, cliquez ici.

Pour commander la version papier, contacter la Coordination Eau Bien Commun Rhône-Alpes.

Annemasse : transition citoyenne pour l’eau !

Le «Collectif pour une Transition Citoyenne Annemasse et Région» a interpellé toutes les listes aux élections municipales dans la région d’Annemasse sur les engagements des candidats pour lutter contre le réchauffement climatique et pour la transition écologique et énergétique au niveau local. L’eau bien commun a été un volet sur lequel la plupart des candidats ont été sensibles. Lors d’une conférence de presse organisée le 18 février 2014, Yvan Schallengerger, porte parole du Collectif pour une Transition Citoyenne Annemasse et Région et Natalia Dejean, Présidente de la Coordination Eau Bien Commun Rhône-Alpes et de l’association locale InterSolidar ont rendu publics les engagements des candidats.

>>> en savoir + 

Le_Dauphiné_21_02_2013-741x1024

A l’eau les municipales!

Grenoble | le 15 décembre 2013 | Communiqué de Presse
Des citoyens et associations de toute la France se sont réunis ce week end à Grenoble à l’initiative de la Coordination Eau Ile de France, la Coordination Eau Bien Commun Rhône-Alpes et la Coordination Eau PACA. L’objectif était d’ouvrir le débat pour porter l’eau bien commun au cœur des municipales 2014.
En effet, la gestion de l’eau et de l’assainissement relève de la compétence des communes et des intercommunalités. C’est donc le bon moment pour en parler!

Mobilisation nat 14_12Et selon Raymond Avrillier, maire adjoint honoraire de Grenoble, administrateur de la
Régie de l’eau de Grenoble de 2001 à 2008 c’est aussi le moment de « Passer de l’incantation à l’action! » L’enjeu est de taille car d’ici février 2015 des centaines de contrats de délégation de service public (DSP) arrivent à l’échéance. C’est l’occasion de rétablir une régie publique et d’éviter que de nouveaux contrats de DSP soient signés pour une durée de 20 ans (maximum).

Selon, Alain Chabrolle, Vice-Président Santé Environnement à la Région Rhône-Alpes, l’enjeu des municipales est d’autant plus important car c’est le bon moment de sensibiliser les citoyens, comme les élus. C’est le moment des engagements concrets.

Les associations ont donc décidé de se mobiliser avec des outils définis en commun pour interpeller les candidats et l’opinion publique. Un kit citoyens comprenant 15 propositions a été élaboré. Une réelle action en faveur d’une gestion publique et démocratique de l’eau, pour une juste tarification et pour la préservation de la ressource est nécessaire. Pour optimiser les actions et mutualiser les compétences, une coordination nationale autour de l’eau bien commun émerge. Dans ce but, un site internet www.coordination-eau.fr a été créé.

Après les municipales, la coordination nationale se donne rdv le 28 et 29 juin à Lyon pour faire le bilan de cette première action commune et aborder le « modèle français de l’eau » à l’occasion de ses 50 ans et la poursuite de la défense de l’eau.

L’eau Nivolette : un exemple de participation citoyenne

Comment faire mieux comprendre à chacun les enjeux liés à la gestion de l’eau? Comment valoriser l’eau du robinet, promouvoir sa consommation comme boisson et réduire en même temps la production de déchets, en particulier les bouteilles en plastique ? Donner un nom à l’eau distribuée auprès des 62.000 abonnés des 24 communes de Chambéry métropole est un des moyens de la valoriser. Un nom choisi par les habitants eux-mêmes, parmi les 900 proposés, un nom ancré dans le paysage des montagnes de l’agglomération… elle s’appellera désormais Nivolette.

>>>en savoir+

Projet éducatif au Léman

Le programme Comenius permet les échanges et la coopération entre les établissements scolaires en Europe, de la maternelle au lycée. L’objectif est de favoriser le développement personnel et les compétences, notamment linguistiques, tout en développant les notions de citoyenneté européenne et de multiculturalisme. Chaque année, en Europe, Comenius relie 11.000 établissements, 100.000 enseignants et 750.000 élèves.

Le lycée “Les 3 Vallées” a donc décidé d’adhérer au projets Comenius et s’est engagé dans un projet éducatif de grande ampleur, aux côtés de la Communauté de Communes des Collines du Léman (CCCL) et de la commune de Pego en Espagne (15000 hab. au sud de Valence). Côté français, le projet bénéficie du soutien de nombreux partenaires : INRA, Fédération des œuvres laïques de Haute-Savoie, SIEM, Hydraulique sans frontières.

Pour lancer officiellement ce projet européen “Comenus Regio”, une délégation espagnole de 14 personnes, présidée par Carmelo Ortola Siscar, maire de Pego, s’est rendue en Chablais du 8 au 11 février 2012. Pendant deux ans, les partenaires se mobilisent autour des problématiques de l’eau. Conscients des enjeux pesants sur l’eau, les différents partenaires ont choisi de mettre en place ensemble une stratégie éducative pour valoriser ce patrimoine naturel commun et optimiser son usage. >>>en savoir+